Post masculin

J’ai découvert le texte qui suit dans une publication Facebook toute récente de Guillaume Calabretto.
Il m’a gentiment donné l’autorisation de le publier, pour que son « post voyage dans mes pages ». Je lui en suis reconnaissante car c’est important pour moi que des hommes communiquent ouvertement ce désir d’un changement du Masculin afin de contribuer à ce qu’il se manifeste de façon plus large.

« les hommes ne font pas le job »

« Cela fait bientôt 15 ans que j’enseigne le yoga: 80% de mes élèves ont été des femmes.

Cela fait une dizaine d’années que je vais dans des cercles chamaniques: entre 50 et 75 % des participants sont des femmes.

Cela fait un peu plus d’un an que j’accompagne moi-même des personnes notamment sur le sujet des addictions : 100 % sont des femmes.

Où êtes-vous les mecs ? C’est quoi le truc ?J’en ai discuté autour de moi, dans le domaine de la thérapie, le phénomène est général : les hommes ne font pas le boulot. Seulement une poignée, une petite minorité.

Quel est le prétexte ? La raison pour laquelle dans le « développement personnel » et autres espaces collectifs de guérison on ne vous voit pas, en tout cas si peu ?

L’orgueil, la suffisance ? La peur ? Ou la pudeur ?

Moi quand j’observe le monde je vois qu’il est plus qu’urgent que nous les hommes nous mettions davantage en chemin.

Explorer nos zones d’ombre, nos angles morts, nos irrésolus, nos carapaces fendues, ce qui fait de nous des êtres perfectibles qui devrait davantage chercher la « perfection ».

Et qu’on ne laisse pas les femmes faire le job seules. Qu’on ne leur laisse pas essayer de changer l’humanité en elles sans faire nous aussi le travail en nous. Bref qu’on fasse notre part.

Mec, faire une thérapie, c’est différent de faire du sport, travailler, boire un coup ou bricoler. Faire une diète, une retraite, une purge, ce n’est pas réservé aux femmes. Ce n’est pas non plus réservé au fou, au faible ou aux touristes.

Au contraire, faire ce job intérieur demande beaucoup de force.

Pour regarder tout ce qui n’est pas encore aligné en Soi, tout ce qui n’est pas encore apaisé, tout ce qui doit encore être transformé. Mis en lumière. Pour ensuite mieux fonctionner, mieux relationner, mieux vivre.

Alors quoi ? Tu crois qu’il suffit que ta femme se transforme ? Que les autres le fassent ? Tu crois toujours que le problème vient de l’autre, de dehors ?

Mec, regarde-toi bien en face. Viens qu’on se voit les uns les autres… Faisons ce job ensemble. On explore, on ajuste, on nettoie, on renforce. Trouve ton cercle de guérison. En accord avec qui tu es. Peace « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *