Confiance

L’invasion de l’Ukraine par la Russie donne la douloureuse impression d’une situation qui va vers le chaos. Pourtant je crois profondément que le monde est en mutation, pour qu’un jour le meilleur émerge.

J’ai le sentiment que la nature, l’Univers prépare cette transition par les naissances depuis bien longtemps. Une partie de plus en plus importante des gens est plus sensible, ce qui va dans le sens d’un monde plus doux.
Aujourd’hui, bon nombre de personnes cherchent du sens lorsqu’ils traversent une période difficile dans leur vie. Cette quête de sens ou cette remise en question augmente leur niveau de conscience. Cela permet souvent davantage d’ouverture à l’autre, plus de tolérance et une bienveillance plus présente.

Le monde de l’entreprise pousse trop de personnes au burn-out mais en parallèle, les initiatives de bien-être au travail se multiplient.

L’éducation nationale est confrontée depuis une vingtaine d’années à l’arrivée dans les classes d’enfants particuliers. Les « dys » (dyslexiques, dyspraxiques, dysorthographiques…), les enfants qui nécessitent l’aide d’une auxiliaire de vie scolaire, les enfants à haut potentiel, etc…
Le système scolaire tel qu’il existe aujourd’hui ne convient pas à ces enfants et oblige à trouver de nouvelles pédagogies. Pour le moment, ce sont surtout les enseignants qui essaient d’être inventifs et adaptatifs, en se formant, par exemple avec la méthode Montessori. Mais l’éducation nationale sera contrainte de se réformer de façon profonde. Ses prérogatives de mettre tous les enfants dans le même moule avec des matières prédéfinies est aujourd’hui déjà obsolète. Le système sera contraint de s’adapter à la multiplicité des individualités et de respecter les talents et capacités innées des jeunes pour les guider vers le métier le plus adapté à leur personnalité.

De la même façon, beaucoup d’enfants développent différentes allergies alimentaires, obligeant leurs parents à leur offrir une alimentation de meilleure qualité. C’est ce qui explique en partie l’expansion des rayons et magasins bio. L’industrie agro-alimentaire, si elle veut continuer de vendre, doit s’adapter à ses consommateurs. Et ces enfants ont des exigences physiologiques d’alimentation plus saine.
Certains sont aujourd’hui spontanément végétariens.

De nombreuses initiatives lumineuses d’entraide, de consommation éthique, d’écologie existent partout en France. France Inter en relaie quelques-unes tous les midis dans l’émission « Carnets de campagne » présentée par Philippe Bertrand.

Alors ce que je vois, c’est que l’Univers concourt à faire naître des humains plus sensibles depuis de nombreuses années. Que ceux qui ont le pouvoir et l’argent le veuillent ou non, le monde va changer pour devenir plus sain, plus respectueux et plus empathique.
Pour que cela advienne, l’ancien système doit aller au bout de sa discordance. C’est pourquoi il y a de la violence au travers des guerres, de certains managements agressifs, de comportements intolérants.

Gardons confiance, laissons la peur à distance, aimons-nous, échangeons ensemble sur des sujets positifs et qui vont de l’avant. Sachons regarder là où se trouve la lumière autour de nous et faisons rayonner notre propre lumière !
Nous sommes voués à transformer le monde, parce que c’est écrit.

Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.